Ailes du 25 mars...

Publié le par l'aiguilleuse du Ciel

Bonsoir,
j'estime que le texte de Karen est suffisament important, et porteur, pour que je le mette directement plutôt que d'en faire un simple lien vers le forum (où il figure quand même)... Alors voici... Bonne lecture...





Dans ce message AILES, découvrez pourquoi l'équinoxe du 20 mars et la nouvelle lune du 26 [2] nous ont extraits de la vieille énergie, ce qu'avril nous apportera, et d'autres informations sur notre point d'arrivée de juin.

Bienvenue !

Devenir aussi libres et limpides que possible, voilà ce que nos âmes tentent de faire tandis que nous poursuivons notre préparation pour une toute nouvelle résidence dans une sphère toute nouvelle. Et même si nombre d'entre nous peuvent être assez nettoyés de tout ce qui vibre à une fréquence plus basse que celle où nous sommes désormais, ou nettoyés de ce qui nous limitait dans le passé, nous ne savons toujours pas exactement où nous allons.

Voici quelle est la situation et le plan divin. Comme toujours nous sommes bien sur les rails :

Au milieu de l'été 2008, nous avons commencé à avoir des signes - des symptômes - que nous en avions fini. Cela s'est manifesté par le fait de ne pas savoir ce que nous étions supposés faire désormais, par un sentiment de dévalorisation et de ne pas être à notre place, d'être invisibles, pas appréciés ou demandés et, plus généralement, par le sentiment d'être perdus. En octobre, la dé-connexion était très évidente et achevée pour beaucoup d'entre nous et en janvier 2009 il était assez clair que quelque chose de vraiment nouveau pointait à l'horizon pour l'année 2009.

Janvier a introduit de nombreuses manifestations de mise en place pour le nouveau, ou de création d'une étape toute nouvelle pour nous, et de la préparation d'une nouvelle base pour une toute nouvelle réalité dans une toute nouvelle sphère. Presque comme si nous bouclions nos bagages pour un voyage très spécial, nous avions le désir de remplacer par du neuf tout ce qui était vieux, de savoir que nous partions dans une direction nouvelle et excitante, et de laisser derrière nous notre vieux monde tandis que nous étions en train de nous préparer pour un nouveau voyage vers une terre nouvelle. Alors que ce processus de mise en place touchait à sa fin, d'autres éléments avaient également besoin d'être abordés. Nous avions besoin d'être prêts à tous les niveaux. Nos nouvelles organisations incluaient également un nouveau nous.

Faire attention à notre santé et à notre bien-être, nous occuper de ce dont nous avions besoin en premier lieu, était alors une priorité. Nous avions réussi à élever le vieux monde jusqu'à une nouvelle vibration, un nouvel échelon de l'échelle d'ascension, ce qui était notre intention première, et nous étions désormais sans aucun doute en mesure de nous occuper de nous pendant un certain temps. Puisque le processus d'ascension imite la ménopause à s'y méprendre chez les hommes et les femmes de tous âges, cette période n'a pas fait exception. Nous en avions fini « d'élever » la planète, il était désormais temps de nous occuper de nous.

 

Prendre soin de nous, donc, cela va de surveiller notre poids, jusqu'à faire de l'exercice, nous prodiguer des soins anti-âge, car le processus d'ascension (spécialement ces deux dernières années) peut réellement faire vieillir quelqu'un (toute cette transmutation qui passait à travers nous !). Puisque nous commençons une fois de plus, nous avons maintenant besoin de nous rajeunir... une re-naissance dans une autre terre et une toute nouvelle réalité. À ce sujet, voyez comme nos énergies reviennent, comme toutes ces douleurs corporelles et musculaires du passé découlant de nos vieux rôles disparaissent, et voyez comme nous nous connectons aux nombreux nouveaux produits et ressources qui apparaissent partout pour nous revitaliser et nous rajeunir.

 

De plus, nous avions besoin de laisser le vieux monde derrière nous dans sa totalité, et ce processus fut long, ou plutôt nous a semblé long. Tandis que nous approchions de janvier 2009[1], nous avons réellement dû lâcher, lâcher et lâcher encore davantage. Nous nous sommes peut-être réveillés soudainement en découvrant que nous n'avions absolument plus envie de fréquenter les mêmes vieilles relations, les mêmes vieilles choses ou de fonctionner selon nos vielles façons de faire. Nos rôles ont changé. Nous sommes re-nés. Tout est - et sera - différent désormais.

Plus nous passons de temps dans les vieilles structures et dans les vieux systèmes, parmi les vieilles vibrations et les vieilles méthodes, plus nous risquons de perdre la raison, de devenir incroyablement en colère et totalement malheureux. Comme le chirurgien avec son délicat scalpel, nous avons dû extraire méticuleusement l'ancien de nos vies, afin de repartir à neuf. Partir à neuf pour un tout nouveau commencement fait de presque rien, c'est cela qui devait arriver.

L'équinoxe du 20 mars et la nouvelle lune du 26
[2] ont ouvert une autre nouvelle porte. Si nous étions en train de vibrer de quelque manière qui n'était pas en accord ou en alignement avec la nouvelle réalité, il est absolument certain que nous l'avons su. Quelques vieilles vibrations qui devaient partir ? Ne pas faire passer nous-mêmes et nos besoins en premier. Ne pas nous sentir à l'aise de demander ce que nous voulons. Nous laisser piéger et retenir en otages par des vibrations plus basses qui pompent notre énergie. Croire que nous devons être « gentils » et polis envers des énergies qui ne le sont pas. Penser que nous sommes respectueux parce que nous « consentons » à laisser régner librement les énergies plus vieilles et plus denses.

Si nous n'étions pas tout à fait prêts à franchir ces nouvelles portes, nous avons dû alors nous soumettre, mais brièvement, à un autre nettoyage et une autre libération. Débâcle intestinale, douleurs musculaire et corporelles, souffrance émotionnelle, et ainsi de suite en ont été les signes habituels. Et, comme toujours lorsque nous nous élevons à une fréquence vibratoire supérieure, nous pouvons devenir très léthargiques, faibles, somnolents, fatigués, désorientés et aussi mous qu'on puisse l'être.

 

Redémarrer une fois encore et repartir à neuf peut nous donner au début un sentiment de vide. Mais cela peut tout aussi bien nous sembler merveilleusement bon. C'est extrêmement libérateur. Plus nous progressons dans ce processus, plus nous nous sentons légers et, par conséquent, ne plus être empêtrés par quoi que ce soit peut nous mettre en rogne, nous troubler, nous mettre en colère, nous remplir de ressentiment et nous déprimer. Et nous cogner contre n'importe quelles vieilles énergies peut nous mener à l'affrontement. Mais plus nous lâchons, plus nous élaguons, plus nous laissons derrière nous et refusons de participer à ces vieilles énergies, plus nous nous retrouvons dans l'œil du cyclone... dans notre centre parfait... et exactement là où nous avons besoin d'être.

 

Être dans l'œil du cyclone, c'est être dans un courant merveilleux qui crée et attire à nous à chaque instant exactement ce qui nous est nécessaire. Dans ces énergies nouvelles et plus élevées, nous pouvons simplement rester tranquilles, passer le temps, et l'univers nous apportera tout à notre porte. Une bonne règle générale à suivre dans ces énergies est d'être attentif aux portes qui s'ouvrent et à celles qui sont fermées. J'ai découvert que n'importe quel obstacle, ou une porte fermée, est simplement en train de me dire qu'il existe une autre alternative bien meilleure et que je serai immédiatement conduite à cette porte ouverte. Je n'ai besoin de rien faire... la porte arrivera presque immédiatement et, si elle n'arrive pas, j'ai appris à me contenter d'attendre tout en m'amusant et en restant tranquille.

 

Dans l’immédiat, nous sommes dans une énergie très tranquille. Les téléphones ne sonnent pas, les e-mails peuvent se faire rares, et les finances sont peut-être en forte baisse (si vous êtes arrivé dans le nouveau). Mais ce n’est que temporaire. Nous avons fait de grands progrès dans l’établissement de nos nouvelles bases, dans le lâcher prise de beaucoup de choses, et dans le consentement tout simple au courant qui nous emmène là où nous avons besoin d’être. Si nous tentons d’avancer à grands pas en ce moment (je vous en prie, sachez que je ne fais que vous donner ici une lecture d’énergie... vous pouvez faire comme bon vous semble), nous irons à contre-courant et peut-être même allons-nous créer des choses qui devront être dé-faites et dont nous aurons besoin de nous retirer ensuite. C’est calme en ce moment parce que tout le monde n’est pas encore arrivé et parce que nous ne nous connecterons pas les uns aux autres jusqu’à ce que tout le monde le fasse.

C’est maintenant pour nous le temps de l’amusement. C’est un temps rien qu’à nous et pour nous détendre. C’est un temps pour la créativité et pour continuer le processus de mise en place ou, en d’autres termes, pour continuer à créer et pour concevoir ce que nous amènerons bientôt dans la forme.

À ce sujet, il se peut que nous ne sachions pas trop où nous allons. Nous pouvons sentir que nous en avons fini, que nous sommes prêts à avancer, mais sans avoir la moindre idée de l’endroit où aller ! Nous pouvons nous sentir perdus sans gouvernail, nous sentir encore dé-connectés de notre nouveau rivage, et nous demander où aller pour trouver un endroit en accord avec le point où nous sommes désormais. Cela fait simplement partie du processus. Cette nouvelle énergie est tellement magique, elle est tellement légère, elle est tellement transparente, elle est tellement précieuse. Rester dans l’œil du cyclone, ou en dehors de l’ancien, est un moyen infaillible de la trouver.

Ce sont des moments tout simples qui peuvent nous y placer. L’autre soir j’étais au lit avec ma petite-fille de huit ans. Il était tard car elle est en vacances de printemps. Nous lisions toutes les deux. Nous nous arrêtions périodiquement pour nous demander l’une à l’autre : « À quelle page en es-tu ? » Jetant un coup d’œil à son visage si près du mien, à ses yeux magnifiques d’un brun profond (depuis des générations nous avons tous les yeux bleus dans notre famille !), à sa peau veloutée brun chocolat, je ne pouvais que m’émerveiller que mon sang coure dans ses veines. Le matin, voir se réveiller deux tout-petits d’à peine neuf mois, les voir rire et gazouiller, rire aux éclats lorsque nos regards se croisent, les voir illuminer la chambre, me comble aussi de joie. Et lorsque je rentre chez moi, dans la région sauvage de Ramah, que je m’assois dehors pour écrire sur mon ordinateur portable, avec une brise très douce courant dans mes cheveux sous les chauds rayons du printemps tout neuf, je suis véritablement dans mon centre.

 

Avril apportera beaucoup plus de connexions et même beaucoup de mouvement en avant. Même si c'est lentement, les choses sont en train de s'ancrer. L'équinoxe et la nouvelle lune ont ouvert davantage de portes, nous ont fait sortir plus complètement de l'ancien et ont permis encore plus de liberté dans nos vies. Ces évènements du mois de mars nous ont permis de faire davantage de « place » afin de nous permettre de progresser tranquillement encore un peu, de nous extraire plus complètement de l'ancien et, par conséquent, de ne plus avoir à « taper » sur les vieilles énergies qui nous entourent ! Plus nous nous dé-connectons de l'ancien plus nous sommes à l'aise, car l'univers (ou nos âmes) nous guide à chaque pas sur le chemin. Nous n'avons qu'à suivre les petits cailloux blancs, à nous ouvrir à cette nouvelle guidance, à nous mettre hors-jeu et à consentir à ce que nos nouvelles sphères arrivent à nous de façon magique, sans analyser, sans questionner, sans résister. C'est grâce à ce bien-être, à travers ces portes ouvertes, grâce à ces messages ininterrompus et à ces incroyables synchronicités que nous découvrirons nos nouvelles sphères et nos nouvelles demeures. Dire un « non » ferme et définitif à tout le vieux qui tente de se connecter à nous et dire un « non » ferme et définitif à toute participation aux vieilles énergies qui nous mettent mal à l'aise, voilà qui permettra toujours à ce qui est nouveau d'arriver comme par magie.

 

En juin, nos processus d'ancrage seront achevés. Nous serons pleinement enracinés dans le nouveau et prêts pour entrer en totalité et de manière sûre dans les nouveaux commencements de nos toutes nouvelles vies et de nos nouvelles réalités. En raison de ce nouvel « enracinement » que nous aurons besoin d'incarner, nous sommes en train de nous préparer encore de différentes manières. Nous ne serons plus en mesure de nous connecter à ce qui est plus haut et à l'extérieur. Nous ne serons plus en mesure de « partir » par la méditation,par l'imagination ou des tas d'autres moyens. Désormais nous devons être ici. Nous sommes porteurs des toutes nouvelles énergies de ce tout nouvel échelon sur l'échelle d'ascension et ces énergies arriveront à travers nous. Nous avons évolué jusque là et nous l'avons gagné.

 

Nous allons par conséquent prendre davantage sur nos épaules et nous incarner davantage. Aussi, bien que nous puissions être beaucoup plus légers, nous nous sentirons aussi beaucoup plus lourds en ce sens que nous serons désormais très attachés à la terre. Nous aurons besoin de rester stables, de rester tranquilles, et de rester centrés. Nous portons maintenant tellement plus de lumière.

Cette incertitude sur notre destination et sur notre appartenance va commencer à se dissiper. Nous allons bientôt prendre conscience que nous sommes ceux qui vont créer leur destination. Nous sommes arrivés sur un nouvel échelon de l'échelle d'ascension, et nous devons maintenant le créer. Cela dépend de nous. C'est pourquoi, comme je l'ai mentionné dans le message AILES du 15 mars, nous allons commencer à nous connecter les uns aux autres et à constituer un réseau organisé pour ce tout nouvel échelon. Tandis que nous observons ce qui arrive sur l'échelon juste en dessous du nôtre (le vieux monde qui est en train d'effectuer lui aussi une transition massive), nous allons créer aussi notre propre tout nouveau monde sur notre tout nouvel échelon. Apprendre comment rester hors des énergies du vieux monde, ou comment s'orienter parmi elles, semblera étranger à beaucoup d'entre nous, mais devenir des anges de la terre est notre plan, et ces nouvelles manières d'être constituent tout le sujet de ce site web.

Oui, en avril nous nous sentirons tellement plus légers, nous rencontrerons tant de circonstances magiques, et nous saurons vraiment que nous sommes arrivés dans un endroit tout neuf tandis que nous nous sommes enfin tellement extraits du vieux monde et de la vieille réalité.

Toute mon amitié et ma gratitude... jusqu'à la prochaine fois,

 

Karen

 

Traduction AD
www.emergingearthangels.com

_____________________

[1] Karen écrit « juin 2009 » ce qui est manifestement une erreur, compte tenu du contexte. J'ai donc pris la liberté de corriger. NdT.

[2] Karen écrit « 24 ». Après vérification j'ai pris la liberté de corriger. NdT.

 

Commenter cet article